Pourquoi et comment souscrire une SCPI ?

La SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une société civile ayant pour objet l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier. En contrepartie de l’investissement, l’associé de la société encaisse un revenu régulier.

En fonction de votre situation patrimoniale et fiscale, et si vous disposez d’un capital à placer dans un dispositif rémunérateur, vous opterez pour la solution la plus adaptée.


Les différentes catégories

  • Les SCPI de rendement : elles sont à la recherche de rentabilité sur le long terme et sont considérées comme un placement retraite qui distribue des revenus répétitifs avec un risque maîtrisé. L’achat des parts peut être financé à crédit. On y trouve les SCPI de bureaux, de commerce, qui peuvent-être les spécialisées ou internationales.
  • La SCPI fiscale ( Cellier, Malraux, scpi Déficit foncier) : elle constitue une alternative très intéressante à un investissement immobilier de défiscalisation en direct. Elle distribue un rendement faible, mais elle permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu.
  • La Société Civile de Placement Immobilier de capitalisation : elle ne distribue pas de revenus et le gain ne sera appliqué qu’à la revente des parts en réalisant une plus-value. En payant ce type de biens à crédit, vous pouvez déduire les intérêts d’emprunt de vos revenus fonciers existants.

Associer SCPI et assurance-vie présente de nombreux avantages, notamment sur la fiscalité de l’assurance vie applicable.

Pourquoi souscrire une SCPI ?

Investir dans une SCPI présente de nombreux avantages.

Ce placement s’adresse à tous, il permet aux jeunes de consolider leurs revenus et apporte aux personnes plus âgées un complément de retraite. Il dispense également de toutes les contraintes de gestion et d’entretien qui seront alors gérées uniquement par la société de gestion.

Il permet aussi d’obtenir des rendements élevés par rapport aux autres formes d’investissements de la pierre papier (environ 5% par an, frais compris).

Cet investissement constitue donc un excellent compromis pour les personnes désireuses de se constituer un capital, car il offre la certitude d’une bonne rentabilité tout en évitant les contraintes de gestion.

Pour combiner rentabilité et optimisation fiscale, il est également possible de souscrire des parts sur un contrat d’assurance-vie, ce qui permet d’éviter la taxation des revenus fonciers.

Comment souscrire ?

Les grands établissements bancaires, les compagnies d’assurance ou encore des sociétés spécialisés vous proposent de souscrire une SCPI ?

L’ intérêt pour tous les épargnants d’acheter des parts, est de diversifier son patrimoine avec un investissement moindre. Pour ce faire, les épargnants doivent choisir des parts dont la stratégie d’investissement correspond le mieux à leurs besoins. Pour élire les plus adaptées, mais aussi les meilleures, ils peuvent soit agir en direct, soit consulter un intermédiaire financier qui distribue ce genre d’épargne.

Dans le premier cas, ils doivent consulter chaque société de gestion dans le but d’obtenir les rapports annuels, éplucher et choisir en fonction de leurs objectifs. Dans le second cas, l’interlocuteur financier fera la sélection pour leur compte.

L’investissement au comptant permet de percevoir des loyers immédiats et réévalués. L’achat à crédit bénéficie de l’effet de levier du crédit pour devenir propriétaire des parts à son terme. les intérêts d’emprunts sont fiscalement déductibles des revenus fonciers.

De plus en plus d’épargnants se tournent aujourd’hui vers ce type d’investissement, qui offre des rendements plus élevés que la plupart des placements bancaires. Il présente de nombreux avantages, l’important restant de souscrire un contrat en cohérence avec ses objectifs.

En savoir plus sur la fiscalité de l’assurance vie :